L'après GN

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'après GN

Message  Laurent le Lun 26 Avr 2010 - 11:32

Dans la grande tradition du genre, j'ouvre ce sujet pour faire le bilan de ce premier volet des Lames d'Azur, tout d'abord de mon point de vue. J'espère que d'autres apporteront leur contribution.

Pour annoncer tout de suite la couleur, les lignes qui vont suivre risquent de ne pas être agréables à lire pour les organisateurs. Il ne s'agit pas pour moi de faire de la critique méchante, mais bien de tenir un propos constructif qui vous aidera, je le souhaite, à nous proposer un GN plus proche de nos attentes (je vais aborder des points soulevés par la totalité de notre groupe). Alors c'est parti:


Concernant les fiches de personnage: l'idéal est de les rendre disponibles aux joueurs dans une fourchette d'un mois à deux semaines (dernier délai) avant le GN. A mon avis, les éléments qu'elle doit comporter sont les suivants:

- Historique de groupe
- Historique individuel
- Traits de caractère du personnage
- Relations importantes intra groupe / relations importantes extra groupe
- Récapitulatif des compétences
- Objectifs de groupe
- Objectifs individuels
- Pistes de costume éventuellement

Sans ces éléments, il m'apparait difficile de cerner la dynamique d'un groupe, à la fois pour les joueurs et pour vous même. Du coté du joueur, il est également difficile de préparer son costume sans certains de ces aspects (de quel milieu vient-il? Va-t-il devoir s'infiltrer? La troupe a-t-elle un uniforme, etc...). D'où l'intérêt de "livrer" les fiches de perso en temps et en heure raisonnables. Par ailleurs, la rédaction des historiques par les joueurs eux-même doit être l'exception (on est pas en JdR sur table), la règle étant que les orgas rédigent ces historiques - en fin de compte, cela vous demandera moins de travail - sinon, vous devrez trouver des artifices pour croiser des choses que vous n'avez pas écrites, ce qui n'est pas top. Cela n'exclue pas de consulter les joueurs quant à leurs desiderata.

Les objectifs de groupe et les objectifs individuels sont des éléments indispensables. Vous ne pouvez pas vous contenter de poser des gens en costume dans les bois et d'attendre de voir ce qu'il va se passer. Ces objectifs, en complément nécessaire des scénarios, vont structurer les interactions des joueurs sur toute la durée du GN.

Le scénario ne doit pas prendre en compte 4 ou 5 joueurs comme dans un jeu sur table, mais bien la globalité des joueurs. Il intervient sur trois niveaux que je qualifierais de global (toutes les personnes du GN), intermédiaire (groupes tels que les guildes, baronnies, compagnies de mercenaires, etc) et individuel. Il doit être spécifique à chacune de ces entités et ne pas être redondant. C'est le chassé-croisé des intérêts de ces différents groupes au travers de la trame scénaristique qui va faire vivre le GN. Sans cela, pas de vie, le GN stagne, les joueurs s'ennuient... sauf les 4 ou 5 pour qui a été écrit le scénario. Les autres, au mieux, sont des assistants de ces derniers, sans réelle implication. Ce n'est pas souhaitable.

Ceux qui écrivent la trame scénaristique peuvent tendre vers une hypothétique situation finale, cela leur donne une ligne d'évènements à enchainer si tout se passe bien. Cependant, on peut reprocher à cet enchainement prévu d'être linéaire: si tout est écrit d'avance, quel intérêt les joueurs ont-ils à accomplir des actions, vu que tout est prédestiné? Il faut donc être attentif, réactif, et improviser le changement de dénouement attendu: faire intervenir un deus ex machina genre 3000 arquebusiers narratifs ou émissaire de l'empereur tout puissant pour rétablir une situation qui vous convient, à vous orga, pourra paraître insupportable à des joueurs qui se seront mobilisés pendant deux jours pour faire autre chose. Pour ce faire, il faut à tout prix être disponible et vigilant. Ce que vous ne pouvez pas faire en incarnant des PNJs...

Ce groupe de PNJs, à mon avis, doit être constitué avant même le début du GN. Il doit être préparé au scénario et aux rôles qu'il va devoir endosser, ainsi qu'aux questions de sécurité. Intégrer un PNJ fixe à chaque groupe est, je le pense, une fausse bonne idée: d'une part cela donne l'impression aux joueurs qu'ils ont un orga sur le dos en permanence pour éviter de trop s'éloigner du scénario linéaire qui ne leur laissera pas de liberté (impression renforcée quand le PNJ en question incarne une personne d'autorité type maitre de guilde ou grand bibliothécaire). D'autre part, cela mobilise autant de PNJs qu'il y a de groupes, alors que ces PNJs seraient bien mieux utilisés comme force d'opposition ou d'animation, d'autant plus quand le GN piétine.
Globalement, un groupe d'une dizaine de PNJs me parait être un minimum. Enfin, pour clore le chapitre PNJ, j'ajouterai à titre personnel que j'ai toujours refusé catégoriquement de jouer un PNJ si d'avenir mon personnage initial venait à mourir. On ne paye pas une cotiz de joueur pour jouer un PNJ.

Quelques généralités. Tout d'abord, des armes de GN, cela se fabrique. Pour peu qu'on prenne le temps de le faire, équiper des zombies de villains gourdins mousse-latex faits maison ne coûte pas grand chose. D'ailleurs, des zombies n'ont pas non plus besoin de masques. Un peu de maquillage et des vêtements déchirés suffisent. Question d'économies... Autre chose: les intervention en narratif genre: "Time freeze! Soudain, vous voyez passer dans les cieux zébrés d'éclairs un gigantesque dragon noir!!!". A mon goût, ce genre d'intervention est à proscrire. Eventuellement, vous pouvez vous permettre ce genre de choses dans les historiques écrits, mais une fois en jeu, il faut s'en tenir à des éléments visibles, palpables, avec lesquels les joueurs peuvent réellement interagir. Sans cela, votre GN risque de dévier rapidement en JdR sur table, ou alors vous devrez prendre des décisions arbitraires qui paraîtront injustes aux joueurs (qu'est-ce qui empêchait le bâton de requérir une armée de mages-guerrier pour contrer les 3000 arquebusiers du denier? Comment gérer ce genre de situation?).

Pour terminer, si vous ne vous sentez pas prêts pour tenir les obligations liées à l'organisation d'un GN, mieux vaut annuler dans des délais raisonnables. Il ne faut pas perdre de vue que si certains joueurs ne feront que le minimum syndical en terme de préparatifs, d'autres mobiliseront de gros moyens, s'investiront et investiront dans leurs costumes, et consacreront beaucoup de temps au GN que vous leur proposez. Il faut toujours avoir ces joueurs là à l'esprit, en vous disant que vous leur devez un bon GN. Ceux-là ne vous en voudront pas si vous leur dite que vous préférez annuler et reporter plutôt que de leur proposer quelquechose qui n'est pas à la hauteur de leurs attentes.

Pour clore mon intervention, je souhaite adresser des remerciements à l'équipe qui nous a préparé et servi les repas, très accueillante et qui nous a préparé de bien bonnes choses! C'est à mon avis la nourriture qui a sauvé ce GN du naufrage, pour le dire simplement.

J'adresse enfin de vifs encouragements aux nombreux jeunes joueurs que nous avons croisés, qui avaient beaucoup travaillé sur leurs costumes, leurs armes et leurs préparatifs en général et avec lesquels nous avons pris plaisir à...discuter, à défaut de jouer. J'espère vivement les croiser sur d'autres GNs, car leur enthousiasme fait plaisir à voir!

Laurent
Padawan

Messages : 40
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  futuravapeur le Lun 26 Avr 2010 - 12:29

Je ne peux qu'abonder dans le sens de Laurent.
J'ajouterai cependant quelques petits conseils:
-Votre site était idéal mais malheureusement exploité largement en-dessous de ses possibilités.
Occuper ses joueurs, c'est aussi les faire crapahuter en forêt à la recherche d'une stèle naine ancienne, d'un cimetière indien, que sais-je, tant que cela donne prétexte à une expédition qui vous permet donc d'amuser un groupe pendant quelques minutes précieuses. Cela représente un maigre investissement financier (Une plaque de polystyrène gravé et peinte et un coffre enfouis à proximité).
-L'auberge est un lieu essentiel sur ce genre de GN, l'animer revient à sortir les joueurs de leur camp et permet plus d'interaction. (Musique, PNJ, lumière et café à toute heure me semblent indispensables.
-Attention à bien se souvenir qu'un GN se doit d'être interactif. La fatalité de telle ou telle situation peut exaspérer et donc démotiver tout joueur, débutant ou confirmé. Si quelque chose doit se passer, offrez toujours une solution alternative ou des moyens d'y échapper.(Pour exemple, lors du dernier GN que j'ai organisé, nous avions prévu 5 fins différentes... Qui se sont transformées sur place en 15 fins alternatives tant les joueurs étaient prolixes! Adaptation, donc!).
-Équilibrez vos groupes! Mélangez plus les "anciens" et les débutants. Le vétéran "guidera" le débutant et sera plus motivé à tenir son rôle devant les nouveaux joueurs.
-Bannissez les Hors-jeu et autres poing levés. En limitant ce genre de rupture avec la magie du jeu au strict nécessaire, vous encouragez tout le monde à tenir son rôle et donc à contribuer à la bonne ambiance du jeu dans son ensemble. Même si on ferme toujours les yeux sur ce genre de situations inévitables, de trop grosses ficelles lassent et cassent le roleplay.
-Donnez à chacun ce qu'il est venu y chercher: Des intrigues fouillés pour les diplomates, une carte "wargame" pour les chefs de guerre, des documents à traduire et des énigmes à décortiquer pour les érudits, des coffres à rechercher et à crocheter pour les roublards, etc.
Ceci ne vous coûtera que du temps de préparation et un peu de recherches.
-Pratiquez! Avant de vous lancer dans l'écriture d'un second opus, allez voir ce qui se fait ailleurs. La communauté du GN est riche et peu avare en conseils et chaque aventures jouées seront autant de mines d'inspirations et de petits tuyaux bien pratiques pour entreprendre l'organisation de celui-ci.
-Multipliez les sources! Pour éviter l'écueil de la rétention d'informations, multipliez vos sources. Par exemple, il eût été bon de mettre la vraie reine du bâton en danger en laissant traîner un document expliquant sa paranoïa et son goût du déguisement...
-Je serai encore plus radical que Laurent à propos des personnages. Pour moi, voici comment s'envisage l'organisation d'un GN de moins de quarante joueurs:
On écrit d'abord le synopsis, sorte de trame de fond du Gn, celle ci doit tenir en quelques lignes et être bien intégrée par tous les orgas. Puis vient à mon sens l'écriture des perso (laisser cela à la charge des joueurs est handicapant pour vous, même si quelques adaptations sont toujours possibles au dernier moment avec le joueur). Laurent à très bien décrit cette phase, je ne reviendrai donc pas là-dessus.
Vos protagonistes en main, rédigez votre scénario en prenant bien en compte l'interactivité, fondement de notre passion.
Préparez plusieurs scènes théâtralisées, histoire de rythmer un peu tout ça.
Enfin rédigez les règles (Comme disait Gary Gygax, père du jeu de rôle moderne, "les dés ça ne sert qu'à faire du bruit derrière l'écran"). Vos règles se doivent d'être claires et simple, compréhensibles par tous, mais surtout adaptées à votre univers. Attention à bien équilibrer les compétences dans chaque groupes, d'ailleurs!

Bon, pour terminer sur une note positive et évitez de trop jouer mon vieux con, sachez que se lancer dans une telle aventure relève toujours de l'exploit et demande des trésors de patience et d'abnégation. Mes conseils ne visent qu'à vous aider dans la rédaction de votre second opus et ainsi à améliorer la qualité de ce dernier, vous pouvez donc en faire ce que vous voulez.
Organiser un GN relève toujours de l'exploit, donc quoiqu'il en soit merci organisateurs et PNJ pour tout le temps que vous aurez pu passer à vous triturer les méninges ou le reste pour nous offrir cette aventure.
Bon courage, V.


Dernière édition par futuravapeur le Lun 26 Avr 2010 - 16:42, édité 1 fois
avatar
futuravapeur
Pégu

Messages : 6
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://futuravapeur.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Ben le Lun 26 Avr 2010 - 12:55

De la même manière que Laurent, je vais essayer d'apporter ma pierre à l'édifice. Nous autres du bâton, on ne va pas louvoyer en périphrases, on est grandement déçus par le jeu auquel nous avons tenté de participer ce week-end, et il en ressort pour nous un sentiment général de grand gâchis. Pour la plupart, les erreurs qui ont été faites ne sont que des erreurs de jeunesses qui ne peuvent pas passer inaperçues pour les vétérans que la plupart de notre groupe sommes.
Alors allons y gaiement...

La gestion du temps, c'est capital quand on organise un GN. Il faut savoir regarder sa montre et son calendrier. Quand la veille au soir du gn on a pas tapé les fiches de perso c'est qu'on est complètement à la rue. Ca ne pourra pas le faire. Imaginez juste un instant ce qui se passe dans la tete d'un joueur...
Il arrive la veille. Il a amené des quintaux de materiel. Il a dépensé de l'argent en cotisation, en nourriture, en transport, en costume, en investissement personnel. Quand il arrive, le site de jeu n'est pas encore fléché. hmm. Il téléphone a un ami pour qu'on lui donne un numéro de telephone d'orga (au passage ce numero n'apparaissait que sur les fiches d'inscriptions, et a priori, ce genre de document, une fois qu'on est inscrit, on ne l'a plus sur soi). L'orga arrive quelques temps plus tard. Il ne peut pas ouvrir le site parce que celui qui a la clef de la barriere est encore chez lui à quarante bornes de là. hmm. On finit par s'installer. Personne n'est venu nous voir pour nous donner l'heure de départ du jeu ou nous prévenir d'un retard. Donc nous sommes tous prets et en costume a 10h le lendemain matin pour le briefing. Certains portent des armures lourdes, encombrantes et peu confortable. 3 heures plus tard on mange. Pas d'orga a l'horizon. On commence à se dire qu'ils ont déserté. On comprend qu'ils finissent de taper les feuilles de perso. Les optimistes pensent qu'ils paufinent les derniers points. Les raleurs pensent qu'ils ont rien branlé depuis des semaines et que si ca se décante pas rapidement, on va plier les gaules. 16h. Juste cinq heures de retard sur le début du jeu. On a recu des fiches de perso. Enfin, il en manque 5. Les optimistes déchantent. Les roles manquants sont improvisés en trois phrases. Les orgas donnent des infos contradictoires. Début du jeu. Euh non, pardon, faut attendre qu'un émissaire arrive pour que ca commence. Il arrive, il nous cause. On y va. Un orga nous dit que c'est pas parti. On rentre au camp. On nous dit qu'il faut attendre un émissaire. On l'attend. Il arrive. Ca commence. 16h30.
En faisant la somme de tout cela, certains avait - étrangement - un petite baisse de moral au moment on aurait du etre remontés a bloc, c.a.d au début du jeu. Tout cela laissait l'impression d'une improvisation totale. Ce qui peut être gérable quand on a 4 gus à gérer derrière un paravant de D&D, mais pas a 30 en GN.
Les plus charitables calment les plus remontés, et on commence le jeu. On croise des joueurs pleins de bonne volonté, qui ont fait des efforts de costume pour la plupart, et on se dit qu'on va tâcher de s'amuser. Le jeu se déroule lentement. J'ai du mal à établir une storyline après le jeu. J'ai de la peine à identifier les 'événements' qui ont été préparés en amont. Je vois la scénette du tournoi, la mort du roi denier, mais pour le reste... Les temps creux succèdent aux temps morts et on se dit que si ca continue, faudra que ca cesse. Quatre ou cinq petits pnjs sautillent d'arbre en arbre pour faire les bandits de grand chemin. Chaque faction à quinze membres. Les bandits se font écharper à chaque voyage. Personne n'a jamais vraiment peur pour sa vie.
La nuit tombe. Des zombis attaquent sans éclairage près des feux de camp. J'installe un spot pour éviter les accidents. Au mieux, les pnjs m'attaquent pendant que je le fais. Au pire, je me fais engueuler par un orga. Je me dis que je vais me coucher.
Le lendemain, les diplomates de la bande ont fait leur boulot. Ils ont impressionné leur monde. La moitié du Denier nous jure allégence, l'autre est morte ou presque. Un pnj nous menace de nous envoyer des arquebusiers imaginaires si on continue à dominer le jeu. La plupart d'entre nous n'a pas peur de ce qu'il ne peut pas voir. Un arquebusier imaginaire ne tire que des balles imaginaires. On se demande pourquoi les orgas ont recours a ces artifices frustrants. On se dit qu'ils ne veulent pas adapter leur bg à ce qui se passe pendant le jeu et que quoi qu'on fasse, il ne se passera rien d'important. Au final, on l'ignore et on passe outre.
Les orgas lancent une dizaine de pnj monstres sur les 40 joueurs restants. On se demande ce qu'il font là dans l'histoire. Pas grave, ca défoule. Victoire sans surprise du baton allié au reste du denier qui vient de jurer allégence. On balance trois uber-pnj-orga. "C'est pas bien ce que vous avez fait ici" (ce n'est pas ce que les orgas avaient planifié) "on envoie des guerriers imaginaires vous ramener jusqu'à vos frontières". La messe est dite, on va plier les tentes.

Voila comment la plupart d'entre nous ont vécu ce que vous nous avez proposé. Je suppose que si on avait mauvais caractère, on ne serait pas contents.
Maintenant, voici quelques maximes.

1°) Si 2 heures après le début théorique du début de jeu, tu n'as pas fini d'écrire les feuilles de perso, c'est qu'à un moment il aura fallu le faire plutot que de faire autre chose (dormir/jouer/manger...).
2°) Si tu as 30 joueurs pour 5-6 pnjs, et que tu fais deux groupes de quinze, tout le monde va s'ennuyer. Cinq groupes de six et il y aurait eu du sport, des alliances, des trahisons, des objectifs concurrents. 5-6 pnjs qui tombent sur le museau de 5-6 joueurs, c'est aussi plus sympa.
3°) Si les joueurs par leurs actions boulversent ce que vous avez prévu ne commettez pas l'erreur de faire tout pour freiner. Allez dans leur sens. C'est eux qui jouent. Rien n'est plus frustrant que de se faire détricoter une intrigue par l'intervention d'un uber-pnj. Ce sont les joueurs les héros, pas les pnjs. Eux, ils sont là pour AMUSER les joueurs. Pas les brimer.
4°) Si vous ne pouvez pas nous montrer quelque chose, ne nous en parlez pas ! 3.000 arquebusiers narratifs, c'est juste grotesque ! Une palissade imaginaire, c'est nul ! C'est la difference entre le grandeur nature et le semi reel. Dans le grandeur nature, tout est grandeur nature. Si tu veux nous montrer un dragon, fait le costume. Si tu veux nous montrer 3.000 arquebusier, recrute (et augmente la cotiz). Si tu ne veux pas que les deux camps puissent se tomber dessus facilement, ne fait pas de palissade imaginaire. Place tes groupes de façon plus éloignée évidemment, il faut pouvoir etre dispo quand les joueurs arrivent.

Bon, il y aurait encore des choses à dire, nottament sur comment gérer les jeunes joueurs foufous qui font n'importe quoi, et qui finissent par être dangereux, mais ca sent déjà trop la tartine.
Le but de l'intervention n'est pas de vous mettre la tete sous l'eau, je sais qu'organiser un gn est quelque chose de difficile et complexe. Pour résumer vous avez souffert de votre inexpérience, et je pense quand même d'un manque d'investissement en amont dans le scénario et le temps de préparation. Personne n'en est mort et ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.
avatar
Ben
Padawan

Messages : 27
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  julien le Lun 26 Avr 2010 - 13:27

la viande était bonne
et votre équipe autour de vous très volontaire

julien
Pégu

Messages : 6
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Shasarel le Lun 26 Avr 2010 - 19:39

bon vais essayer de faire très court mais comme pour ces messieurs précédemment, plutôt déçue même si je me suis bien marrée sur la fin.. Pour les nouveaux, mis-à-part les barons et autres du même genre qui ont eut des choses à faire.. ben on s'en un peu ennuyer sur les trois quarts du gn.. personnellement ma quête ben c'était vraiment pas ça... et pour les mago (dont je faisait partie), l'absence des druides s'est bien fait ressentir le deuxième jour.. je pense sérieusement que ce gn aurait du être repoussé mais cela n'engage que moi! j'ai du entrainer ma ptite baronnie avec moi chez les batons pour vraiment m'amuser.. quitte a mettre des "batons" dans les roues des orgas.. mea culpa!!

sinon bravo tout de même aux efforts que les orgas ont fourni car je les ai vu œuvrer avant et pour le gn et ils en ont chier, sans compter le temps monstre et la tonne de boulot que ça leur a pris!! au niveau de la mangeaille... félicitations..!!! je fus vraiment repue ^^

bravo et courage pour la suite!!!
avatar
Shasarel
Padawan

Messages : 35
Date d'inscription : 25/01/2010
Localisation : Caen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Raph le Lun 26 Avr 2010 - 19:53

Mes amis on dit l'essentiel et, en effet, la viande était bonne.
Et le personnel de l'auberge fantastique de motivation et de bonne humeur, merci à Emile, aux parents de Grégory et aux autres qui nous accueillirent avec bonne humeur.

Je vais donc faire par de menus détails qui ont retenus également mon attention.

Le capitaine Boon
Le gars arrive chez nous et confie quelques parole et quelques biens à Capitaine et... et c'est tout. On ne l'as jamais revu, ce qui est dommage par ce que certains parmi nous aurais aimé le dessouder pour des raisons personnelles ou encore pour se mettre dans la poche le Baron des marches du nord qui devait se venger de ce capitaine Boon. C'est bête de ne pas laisser à un joueur l'opportunité d'être confronté à l'assassin de son frère.

Le denier
Nous avons vu de jeunes joueurs grandir et apprendre à jouer à une vitesse folle. Une riche opposition qui a commencé avant que vous ne soyez sur le site car à 13h nous désespérions de voir un orga. Ils se défendaient plutôt bien et malgré la pression que nous essayons de maintenir ils gardaient espoir et allaient finir par nous faire plaisir par une action formidable, seulement ils ont vu toutes leurs tentative de nous contrer, ou nous faire plaisir, par des orgas ou pnj : tous les postes clef était chapeautés par de non-joueur : maitre alchimiste, grand législateur...

L'argent
Bon alors les gemmes de couleur c'est sympa mais comme système il y avait plus simple. Des gemmes qui valent 1 et d'autres qui valent 5, ça aurait été parfait, un seul dans notre groupe savait à peu près ce qu'il avait en poche. Et puis vu que l'argent ne servait qu'à une seule chose : acheter des composantes au maitre alchimiste, on aurait pu s'en passer et offrir à chaque alchimiste un stock de composantes.

Les bandits
chouette des bandits dans la forêt, on se jette sur cette info, on laisse le soin aux joueurs adverses de leur donner la chasse et on ramène un des vilains à la maison. On l'interroge, on le relâche et on discute avec la populations locale :
ni la baronne et ses sujets, ni les pnj ne savent ce que font les bandits ici. Plutôt dommage, une des seules animations n'a ni cause ni conséquences sur le jeu.

De quoi je me mêle
Si on oublie vos menaces hors-jeu, votre tentative de tout contrôler à été jusqu'à vouloir nous interdire de manger à coté des personnes de notre choix lors du repas ! Si c'est pas une honte ça ! Laisser donc les gens vivre leurs rôles, leurs amitiés et leurs découvertes : on se rassemble pour découvrir des gens avant tout et l'instant du repas est un actes essentiel aux interactions sociales. Là je ne vous félicite pas pour cette intervention.

Les bêtes
des bêtes rôdent dans la forêt et parlent une langue étrange, ensuite elle semble nous dire que c'est ici leur territoire et qu'il faut que l'on parte pour qu'elles prennent possession des lieux, bonne intro seulement la scène à lieu à la fin du GN alors, comme les bandits c'est inexploitable pour créer du jeu, il y avait pourtant la matière à mettre en avant un joueur linguiste pour communiquer, un joueur rôdeur pour nous enseigner à les combattre ou les comprendre...

L'émissaire de l'empereur
alors là Bravo !
Un gars arrive et dit aux joueurs :
"ce que vous avez fait pendant deux jours ne nous plait pas alors on annule tout et puis vous rentrez chez vous."
Cela à confirmé la lassitude des nouveaux joueurs et la certitude des anciens, nous n'étions pas là pour joueur nos rôles mais pour servir de figurants à vos histoires écrites à l'avance. C'est pas gênant mais prévenez à l'avance : au lieu de payer pour jouer on demandera un cachet pour obéir à vos instructions.

En fait je mentais :
c'est à la fois très gênant et très désagréable d'avoir l'impression de ne servir à rien.

Bilan
garder votre équipe pour l'auberge et laisser jouer les joueurs : ils viennent pour ça.
avatar
Raph
Padawan

Messages : 36
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oghamgn.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 20:18

ok...

vu la taille des messages, ça va pas être facile de répondre à tout ça...

je crois que la première vraie erreur que nous avons commise était de vouloir sauver le GN coûte que coûte quand nous n'avions pas le nombre de joueur. Nous avons du réécrire une story-line de groupes, pour le GN entier, et pour plusieurs joueurs... cette révision s'étant faite moins de deux semaines avant le jeu, c'est cela qui nous a provoqué un gros retard pour le reste.

je suis assez d'accord donc, sur le fait que les BG délivrés le matin étaient une mauvaise idée. Néanmoins, demander aux joueurs d'écrire un début de BG lors de l'inscription nous parait être un minimum, pour savoir ce que le joueur à dans l'idée d'incarner. Pour les BG manquant, je dois avouer n'avoir pas compris: je les avait rédigé moi même...
pour la fiche de BG détaillée au niveau des interactions, des bg de groupe et des bg perso, c'est noté, merci beaucoup ^^ !!!

le problème des grands groupes et des personnages qui ont moins de choses que d'autre est en réalité le même... mais le soucis est que certains chez vous ne souhaitaient pas être séparés des autres... vouloir vous mixer avec les jeune joueur et rester en groupe soudé entre vous sont des demandes contradictoires... Nous aurions souhaité, si cela avait été possible mélanger les joueurs vétérans et débutants, comme cela à été fait pour le Dr Charcut et le Pr Shrapnel chez les deniers, et Lord Morlack et Pye chez les Bâtons...

les bâtons n'ont d'ailleurs pas beaucoup essayé de doser leur roleplay pour aider au jeu des débutants, et dans de nombreux cas, on sentais l'expérience du GN servant à écraser le jeune joueur débutant et pas trop sur de lui...
en sachant que des joueurs vétérans venaient à ce GN, nous pensions qu'ils aideraient à développer et aider les débutants...
il est à voir aussi que certains joueurs n'ont pas franchement respecté ce qui était écrit dans le BG, je ne sais trop pourquoi, ce qui a aidé je pense à créer le "léger" manque d'animation dans le camp bâton, en plus du manque de PnJs...

pour les PnJ, il est très vrai que nous étions trop peu, nous l'avons senti aussi, cela rendait les attaques trop légères, ne nous permettaient pas d'être présent sur deux front à la fois, etc. Les orgas référents des royaumes étaient là à l'origine pour aider à la construction du jeu, pour que les joueurs puissent jouer et venir voir si un détail de jeu les gênaient... ils n'étaient pas tout puissant, mais surtout à des postes de conseils, comme connaisseurs des lois (bibliothéquaire, etc...).
je ne suis pas sur qu'ils aient vraiment gêné...
le fait de revenir en PnJ en cas de mort était au choix du joueur. Ceux à qui nous avons demandé on bien voulu incarner quelques PnJs ou leur propre cadavre après la mort de leur perso.
à propos des zombis, je ne vois pas à quel moment ils ont porté des masques et comment vous avez pu les rencontrer: ceux qui ont attaqué le Bâtons étaient soit des brigands, soit des créatures de la forêt... et avaient des raisons de porter des armes, et les zombis du denier portaient les armes qu'ils avaient sur eux à leur mort... nous n'avons pas manqué d'arme, je ne vois pas bien où était le soucis...

Le spot mis la nuit était très gentil, merci beaucoup ^^
le combat la nuit est de fait un soucis, mais je dois avouer que là, je requiert des idées de solution, car je ne vois pas bien comment solutionner cela... mis à part par aucune attaque de nuit...

pour l'arrivée des troupes encerclant le bois, elle vient de la demande des barons nous ayant dis qu'ils envoyaient des messagers quérir leurs gens d'armes car ils sentaient leurs vies menacées. Etant sur leur terres ou proches (nous avions dis à TOUS que nous étions en Nussardie, sur les terres de ma Maison du Denier), leurs armées ont pu être là très vite. Chez les bâtons, aucun n'a rien demandé, et les terres du bâtons étaient loin (plusieurs jours)
sur ce point, dire à la baronne de Nussardie: "non, on a beau être sur tes terres, tu ne peux quérir aucun soldats, parce qu'on a pas de centaine de PnJ pour gérer cela..."
autant dire aux barons que leur titre ne sert à rien et qu'ils peuvent arrêter de jouer...
pour le plénipotentiaire de l'empereur à la fin, il n'était pas uber-balaise, mais possédait deux pouvoir de masses, comme la plupart des mages 3 du jeu. L'arrivée de ce personnage était prévu à l'origine pour clore le GN, mais pas de cette manière... c'est une réaction à une fin que nous n'avions pas trop prévue...


nous ne sauront dire combien ça nous a gâché le moral à nous aussi de commencer en retard, mais ça fait un peu deux semaines que j'ai plus de vie et de sous pour finir de préparer le GN coûte que coûte alors j'aime pas trop les insinuations sur le fait de jouer et faire d'autres trucs à la place de monter le GN... Nous sommes vraiment et sincèrement désolé pour ce foirage dans l'organisation du début du GN, mais se faire traiter de glandeur, là, je suis désolé, mais je peux pas laisser passer !!! Mad Mad Mad


Nous ne savons pas encore si nous allons renouveler, mais de nombreuses situations de jeux ont laissées de bon souvenirs, donc il n'est pas impossible que nous mettions de nouveau la main à la pâte...


en tout cas nous tenons à remercier tout les joueurs qui ont fait des efforts pour ce GN, qui ont joué le jeu, en espérant qu'ils se soient amusés un peu tout de même.


Pour futuravapeur: toute les conseils et les solutions que tu nous donne sont maintenant notées dans mon carnet d'organisation !!!
merci beaucoup, ça ne peut que nous aider à faire mieux ! Et nous avons prévu de chercher des GNs à faire durant l'été, et proposer à certains d'y participer aussi pour que ceux qui n'ont fait que celui ci aient d'autres expériences de GN. Il nous faudrait d'ailleurs pouvoir avoir peut être un message de Armel je crois (le bossu) pour savoir où chercher les GNs pas trop trop loin...
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 20:22

ne pas laisser les gens manger avec qui ils veulent ?

non mais ça sort d'où ça ?

faut arrêter de craquer là...
les temps de repas permettaient de s'assoir où les gens voulaient, et j'ai plutôt vu les gens du bâton se mettre en groupe serré que chercher à se mêler aux autres !

pour le plénipotentiaire à la fin, il a eu une phrase malheureuse au niveau des barons pas prévue, mais les joueurs savent que s'ils compte jouer à nouveau leurs personnages, il y a de fortes chances pour qu'ils soient toujours à la tête de leur baronnie.
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Shasarel le Lun 26 Avr 2010 - 20:47

non là alex je vais les appuyer.. en tant que denier, au dernier repas, quand j'ai voulu manger avec quelques compères de de ma baronnies avec les batons... ben on (dont Malgorne) nous a clairement dit que c'etait pas possible via le scenard ou je sais pas quoi.. j'ai ralé là dessus mais rien n'y a fait.. on nous avait meme dit de separer les tables!!
je tenais juste a le preciser!
avatar
Shasarel
Padawan

Messages : 35
Date d'inscription : 25/01/2010
Localisation : Caen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 20:50

malgorne est un joueur... on ne va pas se faire engueuler pour des choses que les joueurs ont dis ou supposé rôleplay et que nous n'avons jamais su !!!

dans ce cas, fallait nous demander ou nous dire, et pas se plaindre après, une fois tout fini...
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Laurent le Lun 26 Avr 2010 - 20:51

alex (orga) a écrit:ne pas laisser les gens manger avec qui ils veulent ?

non mais ça sort d'où ça ?

faut arrêter de craquer là...
les temps de repas permettaient de s'assoir où les gens voulaient, et j'ai plutôt vu les gens du bâton se mettre en groupe serré que chercher à se mêler aux autres !

C'est le général Machintruc qui a lancé l'interdiction (celui-là même qui avait annoncé 3000 storm troopers 5 minutes avant) et a même du le répéter une ou deux fois pendant qu'on passait à table... Mais rassure toi, ça ne nous a pas empêché d'inviter nos copains du denier à notre table, c'est pas comme si on avait un respect aveugle pour les interdictions des généraux What a Face

Laurent
Padawan

Messages : 40
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 20:53

ok, c'est pas plus mal...

mais il n'y a pas eu ça pour les autres repas, si ?
en tout cas, pour nous, le repas était vraiment un moment où l'on pouvait justement se mélanger...

groumpf... fichu général !!!
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Ben le Lun 26 Avr 2010 - 21:16

Je vais faire une rature sur mon texte pour etre sur de pas etre insultant.

1°) Si deux heures après le debut du jeu théorique, tu n'as pas fini d'écrire les feuilles c'est que tu aurais du le faire plus tôt, mieux estimer le temps que ca prendrait, recruter de l'aide et mieux estimer les priorités. Les fiches de persos, dans l'arbre des priorités, c'est assez haut.

Après je comprends que si tu ne veux pas ré-entendre : "Mais qu'est ce qu'ils glandent ? Ils ont rien foutu et se sont réveillés au dernier moment ?". Je sais que tu as surement donné plus que ta personne et que tu as sué sang et eau et que d'ailleurs tu es pour l'heure le seul à te soucier du SAV, mais ce que je te suggère est de ne pas réagir sur la défensive et chercher des excuses aux couacs. 'On a pas fait ca parce que ceci cela...' on s'en moque un petit peu doucement maintenant que c'est fait. Par contre trouver des solutions pour faire mieux, ca c'est le bien.

Mon post précédent résumait les divers états d'esprits qui nous ont traversé pendant le jeu. Orga de GN c'est un sacerdoce. Bcp de boulot, pas de récompense, autre que de voir des joueurs contents. Si les joueurs sont pas contents, c'est qu'il faut travailler différemment, écouter les conseils, aller voir ailleurs comment les autres fonctionnent et surtout ne pas se braquer sur sa fierté. Rien n'est inné sur cette vieille terre.
avatar
Ben
Padawan

Messages : 27
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 21:21

je ne cherche pas d'excuses : j'explique juste les raisons.

c'est juste que sur la dernière semaine, je n'ai pas pu faire une nuit dépassant 5 heures, et le coup du "vous auriez pu faire ça au lieu de faire autre chose" je l'ai très mal pris !!!

mais je sais que pour le reste, les critiques sont justifiés... même entre nous, nous avons déjà pointé le doigt sur pas mal de choses que nous aurions du faire ou ne pas faire.
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  eskolen le Lun 26 Avr 2010 - 21:36

j'abonde dans le sens des remarques et peut entendre qu'a toute tâche mérite reconnaissance, donc un énorme merci au cuistot et aux deux servantes de l'auberge... merci aux pnjs volontaires, joueurs et réactifs...sauf que j'suis pas sur qu'on ai tous les mêmes têtes en mémoire.

alex (orga) a écrit:
les bâtons n'ont d'ailleurs pas beaucoup essayé de doser leur roleplay pour aider au jeu des débutants, et dans de nombreux cas, on sentais l'expérience du GN servant à écraser le jeune joueur débutant et pas trop sur de lui...
en sachant que des joueurs vétérans venaient à ce GN, nous pensions qu'ils aideraient à développer et aider les débutants...
il est à voir aussi que certains joueurs n'ont pas franchement respecté ce qui était écrit dans le BG, je ne sais trop pourquoi, ce qui a aidé je pense à créer le "léger" manque d'animation dans le camp bâton, en plus du manque de PnJs...
sur le point que tu soulignes, à savoir le manque de mélange entre anciens et jeunes joueurs,...j'aimerais que tu précises en articulant ta rhétorique avec des exemples précis... perso, j'ai adoré les 3 barons, nous les avons convié à investir la maison pour y manger et ceci dés le premier repas. sans en rajouter rien n'était prévu, il s'agit d'une initiative perso pour favoriser le rp entre nos maisons, dés le début du jeu et ceci n'est qu'un exemple, il y en a eu d'autres.

après si notre rp était lourd, chiant, écrasant,... pour des débutants, qu'ils nous le disent car j'ai pas eu l'impression de les prendre par la main pour exécuter nos moindres volontés....

sinon, prenez soin de lire entre les lignes, ces remarques très pertinentes et constructives n'ont qu'un but vous encourager.


Dernière édition par eskolen le Lun 26 Avr 2010 - 22:24, édité 1 fois
avatar
eskolen
Padawan

Messages : 43
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 21:42

je dois avouer que je ne suis pas sur de bien comprendre la question...
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Ysphendre le Lun 26 Avr 2010 - 22:45

Fort heureusement certains scientifiques du Denier ont pu arguer de leur accointances (qui a dit traitrise?) avec leurs confrères et grâce à la primauté de la Science, Idéal des plus nobles, ils ont pu baffrer avec grivoiserie avec les soudards du bâton!
Mais il est vrai que c'est le général (joué par Malgorne, d'où le commentaire d'Aurélia) qui a lancé cette interdiction avec véhémence peu avant le repas.


C'était mon premier GN, je ne suis donc qu'une péchore de néophyte, ceci dit j'aurais tout de même quelques commentaires à soumettre.

Pour ma part, j'ai pu bien bien rp avec les autres médecins (qu'il soient de l'une ou l'autre des Maisons) et je me suis beaucoup amusée à tenter de démêler les complots internes au Denier... Cependant, je regrette de n'avoir eu sur mon BG aucun objectif véritable. Aucune quête ou mission précise... Juste user de mes compétences de torture et appuyer ma cousine la baronne...

D'autre part, de nombreux évènements se sont terminés en épingle à cheveux... J'imagine que vous avez prévu cela soit développé dans le second opus de votre GN, mais il est très frustrant de voir s'enliser chaque rebondissement auquel on participe...
Je prendrais l'exemple du procès de Malgorne, ce dernier s'est terminé avec la fuite du maraud alors qu'un témoin clef (dont la confession venait d'être obtenue de force) pouvait dévoiler le complot... Invoquer l'absence de l'accusé pour refuser de prendre sa déposition... c'est dommage! Cela aurait pu mettre de l'ambiance dans le GN et relancer le jeu... Un course poursuite, une alliance avec le bâton pour mettre à mort les coupables...

Enfin, c'est dommage qu'il n'y ait pas eu plus de traîtres permettant plus d'interactions avec la maison adverses : des rencontres nocturnes entre membres des Maisons adverses, des patrouilles à éviter... Le denier était riche en intrigues (n'est-pas cher joailler?) mais elles n'impliquaient que très peu les joueurs du Bâton...

Par contre, l'accueil a vraiment été chaleureux, le festin gargantuesque et le roll play a été dès le début très intensif! Cela ma donné fort envie de réitérer l'expérience du GN!
Et je tire mon chapeau à l'organisation, trouver le courage de tout réaménager deux semaines avant la date fatidique.... ça a du être un travail de titan!

Merci à tous pour ce week-end!

Ysphendre
Pégu

Messages : 1
Date d'inscription : 19/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Lun 26 Avr 2010 - 22:56

pour le procès de Malgorne, je dois avouer que j'aurais moi aussi cru qu'il aurait été exécuté quand nous somme arrivé... il faudra que l'on revoit ça entre orga, car ça a aussi étonné deux autres joueurs qui m'en ont parlé à la fin du GN... navré pour le BG un peu léger... promis, si nous remontons un nouveau GN, nous ferons bien attention à mettre au moins un ou deux objectifs minimum aux personnages.

le joaillier dis que s'il fait le même perso au prochain GN, il va mourir de tes mains, alors il veut être orga ... ^^

merci pour les encouragements, et si on trouve un GN où jouer durant l'été ou l'année, on vous préviendra sans faute, que vous puissiez avoir d'autres expériences du GN !!!
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Salskav le Mar 27 Avr 2010 - 0:54

L'essentiel de ce que je pense a déjà été dit précédemment, donc je me contenterai de réagir à ce que je viens de lire :

1°) Prenez bien note des conseils nombreux et précieux distillés dans les deux premiers posts de ce fil de discussion.

2°) L'auberge : Les conseils pertinents de Futuravapeur se suffisent à eux-mêmes, mais j'ajouterais quand même ce qui suit : l'auberge ne doit pas être une simple cantine/réfectoire. C'est le lieu idéal pour animer les moments creux du GN, placer des animations pour groupes complets ou partiels, poster des PNJs porteurs d'intrigues ou d'infos, etc.
Par exemple, au début du jeu, le capitaine Boon aurait pu y donner rendez-vous à ses mercenaires pour donner ses directives (plutôt que de le faire dans un semi-hors-jeu dans un coin du camp du Bâton). Dans le même temps, un petit groupe issu du denier aurait pu avoir à y faire quelque chose qui leur aurait permis d'être présents en même temps... De là, des choses vues ou entendues dans un sens ou dans l'autre, ou mieux, des deux côtés, auraient pu engendrer du jeu... Wink

3°) Réponses aux réactions d'Alex :
alex (orga) a écrit:demander aux joueurs d'écrire un début de BG lors de l'inscription nous parait être un minimum, pour savoir ce que le joueur à dans l'idée d'incarner.
A quoi sert le QCM de la fiche d'inscription, sinon à établir un profil de personnage que le joueur est prêt à jouer ? Lui demander un historique est alors redondant et, pire, handicapant comme cela a été dit précédemment.
En ce qui me concerne, je vous en ai fourni un parce que vous sembliez insister pour que les joueurs le fassent.
Je l'ai pensé justement comme un "début de BG". Quelle surprise de n'y voir en définitive qu'ajouté le nom du capitaine Boon ! Avoir écrit deux pages de BG pour se les voir retournées tel quel sans ajout important, c'est frustrant. Ne se voir attribuer pour objectif à ce terme qu'une obscure dette de jeu à rembourser, pour un Barbare sans foi ni loi, c'est démotivant.
Pour finir sur ce point, demander un BG aux joueurs, c'est bien. Refuser de ne pas en tenir compte, c'est mal.
alex (orga) a écrit:les bâtons n'ont d'ailleurs pas beaucoup essayé de doser leur roleplay pour aider au jeu des débutants, et dans de nombreux cas, on sentais l'expérience du GN servant à écraser le jeune joueur débutant et pas trop sur de lui...
On ne peut élever un niveau qu'en le tirant vers le haut.
Loin de nous l'idée de nous "servir" de notre expérience pour "écraser le jeune joueur". Au contraire, j'ai plutôt le sentiment que l'exemple donné par le RP du bâton a entraîné un certain nombre de néophytes, qui sont sortis facilement d'un mutisme probable.
En outre, reprocher à des joueurs de faire trop de RP, c'est un comble ! Surtout quand il n'y avait que cela pour apporter de l'animation originale et haute en couleurs... Non seulement vous nous interdisez de modeler les événements en fonction du jeu, mais en plus il faudrait que nous jouions nos rôles de la façon dont vous ne nous les avez pas écrits ?! Bon, je m'emporte encore... Tout ça pour dire que :
Raph a écrit:nous n'étions pas là pour joueur nos rôles mais pour servir de figurants à vos histoires écrites à l'avance. C'est pas gênant mais prévenez à l'avance : au lieu de payer pour jouer on demandera un cachet pour obéir à vos instructions.
alex (orga) a écrit:il est à voir aussi que certains joueurs n'ont pas franchement respecté ce qui était écrit dans le BG, je ne sais trop pourquoi, ce qui a aidé je pense à créer le "léger" manque d'animation dans le camp bâton,
De quel BG parles-tu ? Celui du monde ou celui des joueurs - qui l'ont écrit eux-mêmes et avaient donc implicitement toute liberté de l'adapter à leurs envies ?
Et quel rapport avec le manque d'animation ?
Un exemple concret ?
alex (orga) a écrit:Les orgas référents des royaumes étaient là à l'origine pour aider à la construction du jeu...
??? comprends pas :/ ???
alex (orga) a écrit:...pour que les joueurs puissent jouer et venir voir si un détail de jeu les gênaient...
Dans ce cas, un unique orga hors-jeu qui se balade d'un camp à l'autre, ça suffit. Inutile d'en faire un PNJ-lampadaire Smile
alex (orga) a écrit:ils n'étaient pas tout puissant, mais surtout à des postes de conseils, comme connaisseurs des lois (bibliothéquaire, etc...).
Ce ne sont pas eux qui ont été accusés d'être Tout Puissants, et la toute puissance ne se mesure pas qu'aux compétences de la fiche de perso, mais aussi au pouvoir qui est accordé, comme de mener une armée contre une escouade..
alex (orga) a écrit:à propos des zombis, je ne vois pas à quel moment ils ont porté des masques et comment vous avez pu les rencontrer: ceux qui ont attaqué le Bâtons étaient soit des brigands, soit des créatures de la forêt...
Là, il y a eu confusion, parce qu'ayant entendu parler de zombies rôdant autour du camp du Denier, des gens du Bâton ont cru que les hommes-bêtes en étaient... (en même temps, la nuit, tous les zombies sont bis, c'est bien connu, mais ça n'a rien à voir Razz)
alex (orga) a écrit:le combat la nuit est de fait un soucis, mais je dois avouer que là, je requiert des idées de solution
Combat de nuit, des idées de solution :
Comme l'a dit Futuravapeur, de l'animation et de la lumière à l'auberge à toute heure assure une présence quasi-permanente de joueurs dans un environnement propice aux attaques nocturnes sécurisées.
Si malgré tout vous souhaitez que les campements soient attaqués, prévoyez des lampes puissantes rapides à allumer au début de l'attaque, et envoyez vos PNJ attaquer de manière "logique" (? pas sûr que ce soit l'adjectif adéquat ?) :
- les hommes-bêtes font du bruit (râles, hurlements, etc) qui permettent d'avertir les joueurs qu'il va y avoir combat et qu'ils feraient mieux de se préparer, à l'écart du feu - ou à l'inverse, de se réunir autour du feu en position de repli (parce que les hommes-bêtes ont peur du feu, par exemple)
- des brigands vont-ils réellement s'attaquer à un camp d'hommes en armes éveillés, et de front ? Surtout quand des hommes-bêtes traînent dans le coin et risquent de s'en mêler à tout moment ? Non. Au pire, ils vont tenter de s'immiscer discrètement dans les coins sombres du camp pour dérober des richesses (et peut-être se laisser surprendre par les PJ), au mieux, ils vont tenter une attaque surprise sur les personnages qui s'écartent du feu...
Enfin, ce ne sont que des pistes de vécu de joueur. (car contrairement à d'autres de mon groupe, je n'ai pas de passé d'orga de GN)


4°) Les règles : Je sais que ça n'a pas eu d'incidence grave et que la plupart des joueurs se sont efforcés de les respecter, mais un bon conseil : simplifiez vos règles. Trop d'injonctions différentes avec trop de conditions variables rend la lisibilité des ordres difficile. Et la localisation des points de vie, c'est bien, mais dès qu'on commence à avoir plus de deux PV par localisation le compte est vite perdu et cela se finit souvent au "feeling" (plus difficile à improviser pour un novice).

5°) Bon, pour finir sur du positif : malgré une gestion du temps calamiteuse (mais on vous excuse, on vous a un peu poussé à ne pas annuler ou repousser le GN), malgré l'énervement sûrement palpable d'un certain nombre de joueurs, malgré moult difficultés à gérer (à commencer par nous Very Happy), vous ne vous êtes nullement démontés, et vous êtes allés au bout de votre projet, et pour cela, je vous tire le chapeau de Cloche Wink
En outre, l'accueil à l'auberge, la qualité et la quantité des repas étaient là, et ça aussi, c'est que du bon. Manger de la barbaque à tous les repas, en GN, c'est du luxe !
Enfin, malgré les sautes d'humeur de certains joueurs, malgré les critiques fusantes tout au long du weekend, malgré tout le mal que vous avez du encaisser, vous avez su conserver une bonne humeur apparente et ne pas entrer dans le jeu du conflit, et pour cela, il faut une sacrée dose de self-control. Bravo.

En vous encourageant à vous améliorer de vos erreurs (vous savez, c'est comme à Cthulhu : même un fumble permet de faire un jet d'expérience), je vous souhaite bon courage pour une prochaine tentative Smile
avatar
Salskav
Classe de prestige

Messages : 102
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Mar 27 Avr 2010 - 1:05

ouais, mais à l'appel de cthulu, on devient fou à plus ou moins long terme... bounce bounce bounce
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Salskav le Mar 27 Avr 2010 - 1:17

Pour avoir fréquenté un certain nombre d'orgas de GN, je te dirais... Ben eux aussi Marteau

(allez, c'est le moment de l'utiliser à bon escient) Dr Zodberg !
avatar
Salskav
Classe de prestige

Messages : 102
Date d'inscription : 07/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  alex (orga) le Mar 27 Avr 2010 - 2:56

naaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!!

j'veux paaaaaas !!!


j'veux garder ma santé mentale !!!

quoique je ne suis pas sur de l'avoir déjà eu en fait...
avatar
alex (orga)
Orga

Messages : 386
Date d'inscription : 25/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  futuravapeur le Mar 27 Avr 2010 - 10:28

Ah, j'oubliais: attention à la syntaxe et l'orthographe dans les BG! Et pensez à mieux communiquer en amont avec les joueurs... (un mail de validation me semble obligatoire pour que les joueurs ne se sentent pas "abandonnés"!)
avatar
futuravapeur
Pégu

Messages : 6
Date d'inscription : 26/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://futuravapeur.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Laurent le Mar 27 Avr 2010 - 10:40

Il est également intéressant d'avoir une (ou deux) personne du staff plus ou moins dédiée à la photographie. Je crains qu'on ait pas beaucoup de clichés de ce GN... C'est important d'avoir ce genre de chose pour "vendre" les épisodes qui suivent un GN!

Laurent
Padawan

Messages : 40
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Ben le Mar 27 Avr 2010 - 11:37

Au fait,

Nous organisons un GN au mois d'aout. 80 Joueurs, 40aine de PNJs. On est déjà complets en joueurs, mais il doit nous rester quelques places de PNJs. Si ca vous tente de voir notre façon de faire, ca pourrait etre l'occasion. On ne prétend pas faire des GN 100% pur top parfait, mais on s'appuie sur des orgas et des joueurs ayant beaucoup d'experience. L'invitation est lancée.

plus d'info ici :

http://www.oghamgn.com
avatar
Ben
Padawan

Messages : 27
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'après GN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum